Sermons

Summary: The 7 last words of Jesus

  Study Tools
  Study Tools

LES SEPT PAROLES DE JESUS EN CROIX

“ Jésus dit: Père, pardonne-leur, car ils ne savent ce qu’ils font. Ils se partagèrent ses vêtements, en tirant au sort. Le peuple se tenait là, et regardait. Les magistrats se moquaient de Jésus, disant: Il a sauvé les autres; qu’il se sauve lui-même, s’il est le Christ, l’élu de Dieu! Les soldats aussi se moquaient de lui; s’approchant et lui présentant du vinaigre, ils disaient: Si tu es le roi des Juifs, sauve-toi toi-même! Il y avait au-dessus de lui cette inscription: Celui-ci est le roi des Juifs. L’un des malfaiteurs crucifiés l’injuriait, disant: N’es-tu pas le Christ? Sauve-toi toi-même, et sauve-nous! Mais l’autre le reprenait, et disait: Ne crains-tu pas Dieu, toi qui subis la même condamnation? Pour nous, c’est justice, car nous recevons ce qu’ont mérité nos crimes; mais celui-ci n’a rien fait de mal. Et il dit à Jésus: Souviens-toi de moi, quand tu viendras dans ton règne. Jésus lui répondit: Je te le dis en vérité, aujourd’hui tu seras avec moi dans le paradis.” (Luc 23:34-43 LSG)

I. LA PREMIERE PAROLE

“ Jésus dit: Père, pardonne-leur, car ils ne savent ce qu’ils font. Ils se partagèrent ses vêtements, en tirant au sort.” (Luc 23:34 LSG)

A qui Jésus fait-il allusion ? Il y avait plusieurs groupes de personnes au pied de la croix !

Les soldats romains, qui étaient les bourreaux, ils avaient reçu la responsabilité d’exécuter Jésus.

Il y avait aussi les scribes, les pharisiens, les saducéens, enseignants, les prêtres, la foule qui criait crucifie ! A distance se trouvait le palais de Pilate…

Il y avait aussi le groupe des disciples qui se tenait au loin, eux qui avaient été proches compagnons de Jésus depuis trois années !

Qu’est-ce que cela nous apprend ? Ils étaient tous coupables de la crucifixion de Jésus, mais représentaient le péché de toute l’humanité qui clouait Jésus au bois !

Le miracle de la croix c’est qu’il y a le pardon: pour Judas qui a trahi, pour les soldats qui l’ont flagellé et cloué au bois, pour les religieux dont le cœur était plein de méchanceté à l’égard de Jésus, pour les deux brigands sur les croix à côté de Jésus, pour tout homme ou femme qui a, ou qui va pécher …Pardon pour toi et moi !

Esaïe 55:7 Que le méchant abandonne sa voie, Et l’homme d’iniquité ses pensées; Qu’il retourne à l’Eternel, qui aura pitié de lui, A notre Dieu, qui ne se lasse pas de pardonner.

Matthieu 9:6 Or, afin que vous sachiez que le Fils de l’homme a sur la terre le pouvoir de pardonner les péchés: Lève-toi, dit-il au paralytique, prends ton lit, et va dans ta maison.

Le pardon est le signe distinctif du christianisme !

Exemples : la femme adultère, la samaritaine etc.

II . LA DEUXIEME PAROLE

“ Jésus lui répondit: Je te le dis en vérité, aujourd’hui tu seras avec moi dans le paradis.” (Luc 23:43 LSG)

Jésus est mis au ban des malfaiteurs, des esclaves.

“ C’est pourquoi je lui donnerai sa part avec les grands; Il partagera le butin avec les puissants, Parce qu’il s’est livré lui-même à la mort, Et qu’il a été mis au nombre des malfaiteurs, Parce qu’il a porté les péchés de beaucoup d’hommes, Et qu’il a intercédé pour les coupables.” (Esaïe 53:12 LSG)

La prophétie des temps anciens est enfin accomplie, Jésus meurt entre deux brigands.

Cette parole illustre le fait que le salut est en fait quelque chose de très simple, et donc d’accessible à tous sans exception. D’ailleurs il est écrit :

Actes 10:34 Alors Pierre, ouvrant la bouche, dit: En vérité, je reconnais que Dieu ne fait point acception de personnes,

Cette parole de Jésus est là pour nous rappeler que le pire des pécheurs peut-être pardonné par Jésus. On ne peut être trop pécheur pour ne pas être pardonné par le Christ si l’on est repentant !

Une vérité fondamentale se trouve ici, à savoir que le salut ne dépend pad de cérémonies religieuses, mais d’une rencontre personnelle avec le Christ vivant ! Le salut est gratuit, bien qu’il ait coûté très cher !

Un autre point se trouve ici, c’est que deux personnes sont en présence de Jésus, et qu’un seul se tourne vers lui dans la foi et le pardon. Devant la décision finale, on est seul à faire le choix.

III. LA TROISIEME PAROLE

“ Jésus, voyant sa mère, et auprès d’elle le disciple qu’il aimait, dit à sa mère: Femme, voilà ton fils. Puis il dit au disciple: Voilà ta mère. Et, dès ce moment, le disciple la prit chez lui.” (Jean 19:26-27 LSG)

Cette parole est la révélation de l’amour de Jésus pour la nature humaine que nous sommes. Il prend soin de sa mère et du disciple bien aimé. Jésus n’est pas détaché de la souffrance qu’a pu connaître Marie en voyant souffrir son fils. Marie était une mère comme toutes les mères et Jésus était pour elle un fils comme ses autres fils !

Download Sermon With PRO View On One Page With PRO
Browse All Media

Related Media


A Lamp On A Stand
SermonCentral
PowerPoint Template
Fishers Of Men 1
SermonCentral
PowerPoint Template
Talk about it...

Nobody has commented yet. Be the first!

Join the discussion