Sermons

Summary: There’s a miracle in the church...

  Study Tools
  Study Tools

Notre salle a été trouvé par le pasteur Gilles Heuzé (de Cherbourg) en décembre 1999… Cette ville, et son groupement de chrétiens avaient considérés par tous, comme une annexe. Mais des frères et sœurs, un cœur en feu, pour Dieu, et leur région, ont prié 15 ans durant. Depuis plusieurs années, la ville de Joigny comptait une poignée de chrétiens…

En arrivant en Mars 2001, la salle du 5 rue du Luxembourg que nous louions, allait nous donner de vivre un miracle…

J’avais entendu le pasteur Tommy Barnett, prêchait le message, il y a un miracle dans la maison, sur le thème de la femme du temps d’Elie, qui est à bout de ressources, mais avec qui Dieu fait un miracle !

Notre mentalité est toujours de dire, c’est bien pour les autres, c’est bien à lire dans un journal international ce type de chose, ce miracle excellent en Corée, beau à voir à Phoenix en Arizona, merveilleux dans l’église grandissante de Chine mais pas en France !

Le temps est venue, où Dieu appelle chacun d’entre nous à un miracle financier, de nouvelle mentalité, de nouveaux challenge à atteindre… merveilleux de l’avoir entendu chez les autres, chez les grands, chez ceux pour qui, tout semble marcher !

Faites ce premier de commencer comme moi à le croire que c’est possible pour vous !

Nous étions 12 personnes à la première réunion. Qui peut aimer l’ambiance d’une telle première réunion ? Vous allez me dire, je serais avec Dieu même si nous sommes 2 ou 3. Oui je suis d’accord, mais notre Dieu de la création, mérite de rassembler toute la création.

La location était de plus de 300 Euros par mois, et dès que l’église a vécu ces premiers frémissements, 15, 32, 43 personnes nous prîmes ensemble la décision d’acheter à notre propriétaire, notre bâtiment de départ… une salle de quatre vingt places, et son toilette !

Le problème, car il y a toujours un hic, quand Dieu veut faire un miracle, c’est que cela faisait partie d’un lot… Il y avait déjà une entreprise, avec des emplois, et puis, le bâtiment était immense, 1000m2, pour nos petits moyens, et nous petite gens cela faisait un peu trop grand… C’est vrai dans une vision normale, et sage ! mais Dieu a une grande vision et il est plus qu’intelligent, et sa petite sagesse dépasse notre grande connaissance ! Le Deuxième fut de tenter de demander… d’acheter au moins de poser le prix… et surtout de demander à notre père un bon prix !

Vous savez quoi, la première chose c’est que la société fut expatrié à Toulouse comme par enchantement. Un hangar, 1000m2 de bâtiment, et 3000m2 de terrain… Le propriétaire nous fit la proposition de le vendre pour 400 000… C’est horrible ce que la vie peut être cher depuis c’est quelques années… non, ben oui quand vous voyez ce chiffre ! non, ah ben non, oh pardon, j’ai oublié de vous dire c’est 400 000 Francs... La semaine qui suivait notre demande fut accompagné par un de nos chrétiens avec un chèque de 15 000 euros… Dieu est là (on le chante souvent)…

Maintenant la tâche était immense, une ancienne société, usine, quelques nouveaux membres très motivés. C’est donc avec quelques bénévoles, et aussi un ouvrier payé à plein temps que nous avons commencé cela ! Mais courant mars 2004, nous nous sentions au bout de tout… au bout de nos moyens (terrible). En plus en tant que leader, je ne sais pas si cela vous est déjà arrivé d’avoir amené les gens dans la vision, devant le rêve, de commencer, et puis à un moment crucial ! Tout s’arrête, les moyens, la crainte, les attaques prennent le pas sur l’envie alors… (Moïse se retrouve devant la mer rouge avec derrière les Egyptiens)

Mais Dieu avait ses ressources, J’étais dans une convention pastorale, où le prédicateur annonçait que nous sommes tous à l’image de cette veuve qui donna un jour à Jésus ces 2 dernières pièces en cuivre, ces pites. Elle n’a plus rien, c’est sa subsistance, et elle donne tout… le prédicateur se mit à dire, il y a certains pasteurs, responsables,, qui donnent tout à Dieu, puis ils se disent j’ai tout donné, mais c’est peu, c’est du cuivre, c’est pas grand-chose, et là les ressources sont toutes là ! Je me dis, oui Seigneur, c’est moi cela, dans le même état. Mais il se mit à ajouter… Mais Jésus regarde comment nous donnons, pas la grosseur de la somme, mais la façon dont nous donnons et lui… écoutez bien prend ce cuivre, et le transforme… le transforme en or ! waouh ! Dieu était sur le point de faire un miracle rien que par cet encouragement… Gloire à Dieu, tu me relèves et me soutiens… c’est super, je peux me battre il me voit ! je sortais du lieu de la conférence, mais un homme arrivait dans mon dos, ce jour là et me dis « Fabien une église t’a pris à cœur dans la construction, peux tu les recevoir pour qu’ils t’aident ? »

Download Sermon With PRO View On One Page With PRO
Browse All Media

Related Media


Bondage Of Debt
SermonCentral
PowerPoint Template
Debt Crisis
SermonCentral
PowerPoint Template
Guide To Giving
SermonCentral
PowerPoint Template
Talk about it...

Nobody has commented yet. Be the first!

Join the discussion