Sermons

Summary: Some councils for all the young Christians who seek to be admirers, the in love ones with the Lord. Message drawn from a meeting of youth in Paris in easter 2000.

  Study Tools

LOUANGE, ADORATION ET VIE DE L’ESPRIT

*

1 Ro 18.36-40 ; 19.1-18

Jn 4.7-30

I - L’ENTRETIEN DE LA SAMARITAINE AVEC JÉSUS

C’est étonnant que Jésus parle de cela à la Samaritaine. La religion samaritaine existe encore actuellement ; elle fait l’objet de nombreuses études (environ un millier). La foi au Taheb d’après Dt 18 ; il faut passer par la révélation donnée à Israël : le salut vient des Juifs.

* Elle a soif : son problème est celui de l’eau et de sa soif. Soif physique mais surtout soif spirituelle. La soif spirituelle, l’insatisfaction s’est transformée pour elle en péché : il faut bien que je vive ! L’homme a besoin de plénitude.

* La réponse est en rapport avec l’adoration en Esprit

Ce n’est pas une question des lieux de pèlerinage et d’exercice du culte. Pour Jésus tout cela est dépassé : ni sur le Garizim, ni même à Jérusalem. Ce qui est important maintenant c’est la question du cœur.

Jn 4.23 : les adorateurs que Dieu recherche sont des adorateurs en E(e)sprit et en vérité. Il veut demeurer avec nous dans une relation d’amour et de confiance. Cette relation est basée sur le fait d’être vrai et de connaître la vérité. Proskunew (proskunéô): est utilisé en Jn 4. Ce mot a d’abord le sens de “se prosterner devant une divinité, un lieu sacré”. Dans le grec profane, il signifie “saluer en se prosternant”, “saluer en portant la main à la bouche comme pour la baiser”. L’adoration implique une attitude de soumission à la volonté de Dieu. C’est cette soumission et cette obéissance qui permettent de louer Dieu même pour les difficultés.

II - PREUVES PAR L’ABSURDE : LE DÉCOURAGEMENT D’ÉLIE ; JOB

* Il vient de vivre un miracle formidable ; on peut hésiter sur la traduction : il s’attache à ce qu’il voit ():raYaw) ou il a peur ()friYaw) ; l’interlinéaire mentionne la peur ainsi que certaines versions.

En cessant d’être dans l’action de grâce et la louange, Élie n’est plus logique avec lui-même ; il demande la mort. Réalise qu’il n’est pas meilleur que ses pères. Élie n’est pas vraiment réaliste. Il est découragé et décourageant : moi-seul mais il y en a 7000.

* Dieu veut nous diriger clairement. Job avait raison de ne pas se laisser accuser par ses amis : il était vraiment intègre et droit. Dieu lui reproche cependant “d’obscurcir (|a$fx) ses desseins” (Jb 38.2 et 42.3). Job ne connaissait pas l’exhortation à rendre grâces à Dieu pour toutes choses.

Ne pas se laisser troubler, écraser par le découragement comme Elie. Par la tristesse et le découragement le diable nous détruit et nous rend illogique : demande la mort 1 Ro 19.

III - ENTRER DANS LA PRÉSENCE DE DIEU ET COMPRENDRE SA VOLONTÉ

* Les psaumes, modèles de prières sont vrais et remplis de louange.

Ps 22.4 : Tu sièges au milieu des louanges d’Israël.

Ps 34.2 : “Sa louange sera toujours dans ma bouche”. La louange du psalmiste s’exprime “dans la grande assemblée” ou ailleurs.

Ps 100.4 : Entrez dans ses portes avec des louanges.

Souvent trop tournés vers nous-même : comme le hérisson mais il pique et ne peut pas vivre ainsi. Pour Luther, être retourné sur soi-même est le signe du péché.


Browse All Media

Related Media


Talk about it...

Nobody has commented yet. Be the first!

Join the discussion