We've released a new version of SermonCentral! Read the release notes here.
Sermons

Summary: Study of the Book

  Study Tools

EN PARCOURANT L’ECCLESIASTE (4)

Le livre de l’Ecclésiaste n’hésite pas à revenir plus d’une fois sur un même sujet en le prenant sous des angles variés, un peu comme un peintre qui procède par touches successives pour composer son tableau.

La "vérité" d’un commentaire sera donc toujours liée à la capacité de rendre compte de l’ensemble du livre et pas seulement telle phrase ou assertion particulière qui s’y trouve.

Ce qui est vrai du livre de l’Ecclésiaste l’est aussi de la Bible considérée comme un tout, même si elle est composée de 66 livres assez différents de par leurs auteurs, leur style ... ou le contexte dans lequel ils ont été écrits. Selon le principe de l’analogie de la foi (Romains 12.6) un livre biblique s’interprète aussi à la lumière des autres éléments de la révélation divine et en cohérence avec eux (II Pierre 1.21).

C’est ce que nous allons faire pour quelques uns des thèmes abordés par l’Ecclésiaste.

L’INVITATION A LA PRUDENCE (4.17 - 5.6)

L’Ecclésiaste dénonce la légèreté des hommes à qui il peut arriver d’oublier, lorsqu’ils prient (ou qu’ils parlent de Dieu), qu’ils s’adressent à quelqu’un qui les dépasse de beaucoup et à qui ils doivent un respect absolu. Il vaudra mieux être circonspect que bavard. Dieu, lui, entend tout et se souvient de tout !

"Dieu est au ciel" est moins une indication géographique que l’affirmation pour Dieu d’une nature différente de la nôtre : il nous transcende. Jésus semblait avoir ce texte à la pensée lorsqu’il s’est exprimé sur la prière en Matthieu 6.7-13.

En nous apprenant à dire "Notre Père qui es au cieux", Jésus nous dévoile dans un même mouvement non seulement la proximité de notre Dieu mais aussi sa grandeur insondable qui le rend fondamentalement différent de nous. L’amour, selon la Bible, s’il est incompatible avec la peur, ne supprime pas le respect et l’obéissance dus à Dieu (I Jean 4. 16-19 ; Jean 14.14).

LA DENONCIATION DE TOUTE PROPRE JUSTICE (7. 15-22)

En y regardant de plus près, l’Ecclésiaste ne nous demande pas de renoncer à une conduite la plus juste possible, bien au contraire. Par contre, il nous invite à ne pas mettre notre confiance ou nous complaire dans une prétendue justice personnelle.

Le verset 20 (qui peut se comparer à I Rois 8.46) se trouve au coeur du message évangélique qui dit avec force le besoin pour tout homme d’un Sauveur. Le Nouveau Testament part de l’universalité du péché qui atteint tout homme (mais aussi tout l’homme) pour dire notre besoin de grâce, de pardon et de salut (cp. Romains 3 par exemple). On est aux antipodes de la "foi en l’homme" prônée par certains, au nom d’une vision déformée du message évangélique (cp. Jérémie 17, 9, 10).

LA LUCIDITE DEVANT LA MORT (9.2,3)

La mort, terme de la vie, est un thème qui sera repris à la fin du livre mais nous pouvons noter d’ores et déjà la manière dont elle est envisagée.

N.B. l’Ecclésiaste ne nie pas l’existence d’un au-delà (cf. 3.21 ; 12.7). Ce qu’il dit, c’est que l’on ne peut pas jouir rétrospectivement de la vie terrestre une fois que celle-ci est terminée.


Browse All Media

Related Media


Bible Study
SermonCentral
PowerPoint Template
Essential Equipment
SermonCentral
PowerPoint Template
Talk about it...

Nobody has commented yet. Be the first!

Join the discussion