Sermons

Summary: Helps to Teach Young Children

  Study Tools
  Study Tools

L’ENFANT DE 3 à 6 ANS

Formateur : Gilles Roches, instituteur en maternelle, responsable des écoles du dimanche, directeur de camps et colonies de vacances pour les tout petits.

Il faut une connaissance de la petite enfance pour prétendre s’occuper de jeunes enfants.

Une approche de la psychologie du petit enfant nous permet de mieux le comprendre mais aussi de mieux gérer les réactions des adultes : nos réactions. N’oublions pas que l’adulte est …un enfant qui a grandit.

Une constatation ne résout rien mais une observation amène la réflexion

QUE SIGNIFIE LE SALUT POUR L’ENFANT ?

Un tout jeune enfant n’est pas apte à comprendre la globalité du message biblique. Or de cette réalité il ne faut pas déduire qu’il n’est pas utile de lui en parler, « il ne comprendra rien ».

Lorsque l’on regarde les écritures, il n’est pas mentionné de limite d’âge (soit trop jeune, soit trop âgé).

L’aptitude ou non à la compréhension des vérités fondamentales du plan de salut ne doit jamais éloigner l’enfant de la présentation de l’Evangile et de son message. Il est primordial ici de souligner l’urgence de parler, de communiquer à l’enfant : il est de notre responsabilité quelque soit l’âge de l’enfant de lui annoncer « Jésus Christ, et Jésus Christ crucifié ». C’est donc le vrai message sans restriction.

Marc 10 v 14 et 15 – Matthieu 18 v 2 et 3

Et cependant, parce que nous aurons appris qui il est, comment il grandit dans son corps, évolue dans son psychisme, se positionne dans ses affections etc… nous saurons utiliser le juste langage, travailler sur les acquisitions de son âge.

Deux pensées à retenir :

On ne doit en rien … les empêcher de venir à Jésus

Il ont un avantage sur nous dans cette rencontre avec le Sauveur, ils n’ont pas besoin de faire la démarche de devenir des petits enfants : ils le sont déjà !

Mais à partir de quel âge un enfant peut il rencontrer Dieu ? Ce n’est pas à nous d’en déterminer ni l’âge, ni le moment favorable.

Notre responsabilité essentielle est de lui ANNONCER.

L’enfant ne peut pas tout assimiler de ce que nous désirons lui transmettre, c’est à nous de trouver les bons moyens pédagogiques, ludiques, et bien sûr avec une optique spirituelle.

ATTENTION, IL Y A DANGER ! ! !

L’enfant est une être « manipuler avec précaution ».

Manipuler ? Oui car tout ce que nous allons lui enseigner, lui inculquer selon le Deutéronome, se gravera dans sa mémoire, nos comportements

s’inscrirons aussi dans sa mémoire. Il est une réelle page blanche sur laquelle nous allons imprimer, IMPRESSIONNER.

CARACTERISTIQUES PHYSIOLOGIQUES DE L’ENFANT DE 3 à 6 ANS.

1- Son activité est extrêmement active, physique.

A 3 ans ce petit a un 100% besoin de bouger, de remuer. Il lui faut de l’activité sans cesse. Rester assis un trop long moment ne peut lui ressembler ( et du reste devrait éveiller notre attention !)

Actif, certes mais son temps d’activité est relativement court. Il lui faut donc de la variété. Dans les activités de l’enfant, il faut compter 15 à 20 mn de son attention sur le même centre d’intérêt.

Donc lors de la préparation d’une classe il faut penser à la diversité des activités. Il est préférable une succession de 10 à 15 mn de petits programmes plutôt qu’une très longue histoire, aussi passionnante est-elle de 30 mn et plus.

Retenons qu’une séance de 1h30 avec les enfants se sectionnera en mini programmes de 6 temps d’activité de 15 mn chacun à peu près.

2- Les sens.

LA VUE : il faut que l’enfant soit attiré, happé par quelque chose qui l’interpelle qui va suscité son intérêt. Cependant ce sens n’est pas le plus important chez l’enfant contrairement à l’adulte qui voit, perçois les infos immédiat à retenir( dans le domaine de la lecture surtout).

L’enfant, lui va être interpellé par le visuel : un comportement, une attitude, un regard qui cherche à communiquer, il est assoiffé se spectaculaire de se qui sort de l’ordinaire (déguisement, visage peinturluré, ou tout simplement le gestuelle)

LE TOUCHER : ce sens est plus développé dans sa jeune nature.

D’ailleurs il touche à TOUT.

Alors il faut exploiter sa curiosité : ne vous priver pas de mener avec vous des objets à manipuler ( balle, bois, chiffons, ficelle etc.) Mais également des substances, l’enfant en est très …friand : pâte à modeler, pâte a sel, argile, terre glaise…

Manipuler c’est découvrir le monde extérieur.

Il est en période de sa vie que l’on nomme sensori-motrice.

C’est une période prédominante chez le jeune enfant. L’adulte par le simple fait de voir un objet est déjà renseigné sur sa forme, son poids, la sensation qu’il procure quand on le tient en main. Tout ceci est déductif d’un vécu, l’adulte sait … que le cube de glace est froid, glisse, fond.

Download Sermon With PRO View On One Page With PRO
Talk about it...

Nobody has commented yet. Be the first!

Join the discussion