Sermons

Summary: L’histoire de Osée illustre à la perfection l’histoire de l’amour de Dieu pour nous! Lorsque Paul demande aux maris d’aimer leur femme comme Jésus-Christ aime son Église, l’histoire d’Osée est l’exemple parfait.

  Study Tools
  Study Tools

L’exemple de l’histoire d’Osée et de Gomer

Pour terminer j’aimerais considérer avec vous l’un des plus grands exemple d’amour conjugale de la Bible, celui d’Osée et de Gomer.

L’histoire de Osée illustre à la perfection l’histoire de l’amour de Dieu pour nous!

Lorsque Paul demande aux maris d’aimer leur femme comme Jésus-Christ aime son Église, l’histoire d’Osée est l’exemple parfait.

a. Le contexte

Son histoire commence lorsque Dieu demande à Osée de prendre pour femme Gomer une prostituée. ch. 1.2-3a Il écoute l’ordre de l’Eternel, épouse Gomer qui lui donne trois enfants. ch. 1.3b-9 La tragédie conjugale arrive, Gomer retourne a la prostitution pour retirer plusieurs bénéfices. Comment Osée a-t-il réagis devant sa femme qui est revenue à la prostitution ? Nous avons la complainte d’Osée dans le chapitre deux, qui est déchiré. Il se dévoue pour sa femme à cause de leur alliance, il l’aime. Il veut faire croître au maximum leur union, même si sa femme est une prostituée, une femme adultère.

b. Osée 2:2 nous montre sa réaction.

Premièrement, il est furieux, ce qui est une réaction normale. Elle était une prostitué, une prostituée payée pour ses services. Mais au verset 6, il change de réaction, il veut l’aider, l’empêcher de continuer. Au verset 7, il veut lui rendre cela très difficile de contracter ses amants. Il veut barrer tous ses chemins, de cette façon pense-t-il, elle retournera à lui parce qu’elle n’aura plus le choix, c’est la seule option qui va lui rester.

Il est désireux de l’avoir même sous cette condition. Il sais qu’elle reviendra seulement parce qu’elle n’aura pas le choix. Le verset 8, elle ne le savait pas, mais c’est lui qui pourvoyait à sa nourriture à son logis, à ce qu’elle est de l’argent. D’une façon quelconque il réussirait à lui faire parvenir ces choses sans qu’elle se doute que cela venait de son mari. Il l’aimait. Il va la courtisée, la reconquérir, la traitée comme si elle était une vierge. Au bout du compte, elle fini par se faire vendre a une enchère, comme prostituée. Osée l’achète, il ne lui dit pas « écoute bonne femme, j’ai beaucoup d’argent d’investi en toi » Non, au lieu de cela il lui démontre son amour inconditionnel. Il lui dit par des actions pratiques, « tu ne peux pas détruire mon alliance, je suis avec toi dit-il »

c. Le rachat d’Osée

Osée a payé un prix terrible, non seulement en biens matériels, mais aussi en terrible angoisse! Gomer l’avait quitté. Elle est tombée toujours plus bas et la voilà une esclave. Elle sera vendue à Damas, la capitale de Samarie! Elle est devenue esclave à cause de ses dettes. Si on devait de l’argent, on pouvait le rembourser en devenant esclave, faute de d’autres moyens.

Les hommes firent des offres pour son épouse! C’était à cela que Dieu envoyait Osée. Osée, va à la place du marché, rachète ta femme! Ramène-là chez toi! Imaginez le coeur d’Osée! Le coeur brisé!

La honte d’aller là où les gens le connaissent, où ils connaissent Gomer! Osée, rachète ta femme. Un homme fait la première offre; « 12 pièces d’argent! » « 13 » crie Osée. « 14 » dit un autre. « 15 » crie Osée. Ceux qui offraient moins s’arrêtent, mais un continue. « 15 pièces d’argent et un boisseau! » (4 hectolitres d’orge) et Osée dit: « 15 pièces d’argent et un boisseau et demi » (6 hectolitres d’orge) »

Finalement, le vendeur conclu : « Vendue à Osée pour 15 pièces d’argent et 6 hectolitres d’orge!!! » Maintenant, Gomer appartient à Osée. Elle est sa propriété! Il peut faire ce qu’il veut d’elle. Il pourrait la tuer,... avoir sa vengeance ... et personne ne dirait rien! Mais non! Osée aime sa femme. Au lieu de la tuer,.... il court vers elle, là, toute nue, il la couvre probablement de son manteau. Il l’amène loin du bruit et de la honte de la place du marché. Il proclame son amour pour elle. Il l’amène chez lui. Il lui redonne son statut d’épouse, de madame Osée.

Conclusion

L’histoire d’Osée est la représentation de ce que Jésus a fait pour nous en nous sauvant, en nous rachetant. Osée a aimé Gomer comme Jésus aime l’Église. Nous sommes si prompt à abandonner les standards de la parole de Dieu... de les diluer au niveau des standards du monde. Nous disons: « L’amour d’Osée est impossible!

Non, si nous sommes unis au Seigneur comme Osée, son amour pour nous peut passer au travers nous, vers notre Gomer... Cette histoire nous a été écrite pour renforcer les standards de Dieu qui n’ont pas changés. Finalement comment est-ce possible de faire face aux épreuves sans automatiquement penser au divorce comme ultime solution ? Tout ceci se résume a une question de comparaison. Si Osée a été capable d’accepter son épouse malgré toute son infidélité, c’est parce qu’il se savait accepter de Dieu malgré toutes ses infidélités. Si Osée a été capable de pardonner son épouse, c’est parce qu’il se savait pardonner par Dieu. C’est une question de comparaison, si je ne suis pas capable d’accepter ce que les autres me font, c’est parce que je me juge mieux qu’eux et surtout mieux que Dieu. Si Dieu parfait comme il est, a cause de son amour, a su m’accepter et ne pas tenir rigueur de notre infidélité, de la Même façon nous aussi nous devons user de grâce envers ceux qui nous sont difficiles.

Download Sermon With PRO View On One Page With PRO
Browse All Media

Related Media


Talk about it...

Nobody has commented yet. Be the first!

Join the discussion