Sermons

Summary: Qui est Jésus

  Study Tools
  Study Tools

VIII. JÉSUS CHRIST, LE FILS DE DIEU

« Le Fils de Dieu m’a aimé et s’est livré pour moi » (Galates II, 20.)

Le mystère de la trinité ne peut être dévoilé par la raison humaine ; il faut pour connaître le Père, le Fils et le Saint Esprit, une révélation divine, reçue par la foi.

Les chrétiens sont baptisés pour le nom du Père, du Fils et du Saint Esprit. Par cette formule du baptême, nous déclarons que le Fils est une personne divine, aussi bien que le Fils et le Saint Esprit. Il y a trois personnes de la Déité, telles que notre foi les connaît, sont en relation les unes avec les autres. Le Père et le Fils sont dans la gloire de l’essence divine et, quoique égaux en gloire, il y a entre eux cette relation de Père et de Fils.

LE FILS DU PÈRE

Les noms du Père et du Fils nous ont été pleinement révélés dans le Nouveau Testament et spécialement dans l’évangile de Jean. Nos cœurs peuvent apprendre tout ce que ces noms si-gnifient pour notre bonheur éternel. Le Fils qui est dans le sein du Père nous a fait connaître le nom et le caractère du Père. Il dit au Père : « Je leur ai fait connaître ton nom et je le leur ferai connaître afin que l’amour dont tu m’as aimé soit en eux et moi en eux » (Jean XVII, 26.)

Le nom du Fils est proclamé du ciel par le Père, lorsqu’il apparaît dans ce monde : « Celui-ci est mon Fils bien-aimé en qui j’ai trouvé mon plaisir » (Matthieu III, 17.) Il est le Fils de son amour, l’image du Dieu invisible, le resplendissement de sa gloire.

L’évangile de Jean nous présente le Père dans le fils qui en est l’image, et le fils dans le Père qui est amour. L’amour réciproque qui les unit éternellement a été déployé dans toute sa plé-nitude envers les fils des hommes. « Le Père aime le Fils et a mis toutes choses entre ses mains » (Jean III, 35 et Jean V, 20.) « Il était ses délices tous les jours » (Proverbes VIII, 30.) « Tu m’as aimé avant la fondation du monde » (Jean XVII, 24.)

Le Fils aime le Père : « J’aime le Père et selon que le Père m’a commandé, ainsi je fais » (Jean XIV, 31.) Faire la volonté du Père, c’était la suprême manifestation de cet amour, lorsque le Fils fut descendu ici-bas. La volonté du Père était que le Fils s’anéantît, qu’il descendît dans la mort, et qu’il souffrît pour subir la colère de Dieu à la place des coupables.

C’est en contemplant son sacrifice que nous savons de quel amour le Père nous a aimés. Il a été élevé sur la croix pour que, comme Fils, il nous révéla les choses célestes : l’amour du Père. Lui, que personne ne connaît si ce n’est le Père seul, a été tout près de nous, et nous a révélé le Père. Il nous a touché en prenant notre nature. Lui que notre intelligence ne peut saisir clairement. Celui qui a tout créé, c’est Lui qui est venu nous faire part des choses célestes.

Dieu est le nom général de la Déité, au-dessus de la connaissance de la créature. Mais le nom du Père est inséparable de celui du Fils : « Personne ne vit jamais Dieu, le fils unique qui est dans le sein du Père, lui, l’a fait connaître » (Jean I, 18.)

L’amour mutuel entre le Père et le Fils n’était pas une expérience nouvelle pour le Fils lorsqu’il vint sur la terre : « Car tu m’as aimé avant la fondation du monde » (Jean XVII, 24.) Il est le Fils éternel de l’amour du Père. Cet amour n’est pas vague mais l’objet d’une révélation définie. Un tel amour surpasse toutes les notions de commencement et de fin, et est la conséquence d’une Filiation éternelle. L’amour qui remplit le cœur du Père trouve une acceptation parfaite et une réponse entière dans le cœur du Fils.

LE FILS DE MARIE EST FILS DE DIEU

« Voici, la vierge sera enceinte et enfantera un fils, et on appellera son nom Emmanuel, ce qui interprété est : Dieu avec nous » (Matthieu I, 23.)

« Il sera grand et sera appelé le Fils du Très-haut… la sainte chose qui naîtra sera appelé le Fils de Dieu » (Luc I, 32, 35.)

Tandis que Jean présente le Fils unique dans le sein du Père, aimé avant la fondation du monde, Luc parle de lui comme Fils du Très-haut, avant sa naissance dans ce monde ; Matthieu et Marc mentionnent son nom de Fils de Dieu depuis son baptême.

La foi voit briller derrière le voile d’abaissement qui enveloppe l’enfant de Bethléhem, toute la gloire du Fils de Dieu. C’était lui, le créateur de l’univers, s’enveloppant jadis de lumière comme d’un manteau, qui fut trouvé là, dans l’humble crèche, emmailloté et apparemment sans force. Dans son omnipotence, il daigna descendre dans ce lieu de faiblesse. Notre intelligence naturelle est incapable de comprendre l’incarnation du Fils de Dieu, mais la foi se prosterne et adore. L’amour divin, impossible à comprendre pour l’homme naturel, nous a envoyé le Fils, fait un peu moindre que les anges, en sorte que, par la grâce de Dieu, il goûtât la mort pour tout.

Download Sermon With PRO View On One Page With PRO
Browse All Media

Related Media


A God-Man Down
SermonCentral
PowerPoint Template
All About Jesus
SermonCentral
PowerPoint Template
Behold Your King
SermonCentral
PowerPoint Template
Talk about it...

Nobody has commented yet. Be the first!

Join the discussion