Sermons

Summary: Tension entre la liberté et l’ordre que l’Ecriture enseigne

  Study Tools

ORDRE ET/OU LIBERTE ?

Avant toute chose, il faut rappeler que le Saint-Esprit est créatif et qu’il est aussi à la base de la libération que nous avons expérimentée en Christ.

2 Corinthiens 3/17 : « Or, le Seigneur c’est l’Esprit ; et là où est l’Esprit du Seigneur, là est la liberté. »

1 Corinthiens 14/33 : « car Dieu n’est pas un Dieu de désordre, mais de paix. »

LECTURE

1 Corinthiens 14/26-40 : « Que faire donc, frères ? Lorsque vous vous assemblez, les uns ou les autres parmi vous ont-ils un cantique, une instruction, une révélation, une langue, une interprétation, que tout se fasse pour l’édification.

27 En est-il qui parlent en langue, que deux ou trois au plus parlent, chacun à son tour, et que quelqu’un interprète ;

28 s’il n’y a point d’interprète, qu’on se taise dans l’Église, et qu’on parle à soi-même et à Dieu.

29 Pour ce qui est des prophètes, que deux ou trois parlent, et que les autres jugent ;

30 et si un autre qui est assis a une révélation, que le premier se taise.

31 Car vous pouvez tous prophétiser successivement, afin que tous soient instruits et que tous soient exhortés.

32 Les esprits des prophètes sont soumis aux prophètes ;

33 car Dieu n’est pas un Dieu de désordre, mais de paix. Comme dans toutes les Églises des saints,

34 que les femmes se taisent dans les assemblées, car il ne leur est pas permis d’y parler ; mais qu’elles soient soumises, selon que le dit aussi la loi.

35 Si elles veulent s’instruire sur quelque chose, qu’elles interrogent leurs maris à la maison ; car il est malséant à une femme de parler dans l’Église.

36 Est-ce de chez vous que la parole de Dieu est sortie ? ou est-ce à vous seuls qu’elle est parvenue ?

37 Si quelqu’un croit être prophète ou inspiré, qu’il reconnaisse que ce que je vous écris est un commandement du Seigneur.

38 Et si quelqu’un l’ignore, qu’il l’ignore.

39 Ainsi donc, frères, aspirez au don de prophétie, et n’empêchez pas de parler en langues.

40 Mais que tout se fasse avec bienséance et avec ordre. »

I. LE PARLER EN LANGUES

Quelques observations :

Dans 1 Corinthiens 14, Paul, et par là même le Saint-Esprit, nous donnent des conseils utiles pour l’expression des dons spirituels. Il semble, à la lecture du texte, que les Corinthiens, étaient des gens qui parlaient en langues si souvent pendant le culte qu’ils en oubliaient les autres dons.

Il n’est pas question d’empêcher quiconque de parler en d’autres langues selon que l’Esprit nous donne de nous exprimer :

1 Corinthiens 14/5 : « Je désire que vous parliez tous en langues, mais encore plus que vous prophétisiez. Celui qui prophétise est plus grand que celui qui parle en langues, à moins que ce dernier n’interprète, pour que l’Église en reçoive de l’édification. »

Mais il conseille à ceux qui exercent ce don de prier pour pouvoir l’interpréter.

Le mot-clé à souligner ici, c’est édifier ; Paul voulait que les dons se manifestent de fa-çon à édifier l’Eglise toute entière.

Il parle ici de ce qui vaut mieux pour le rassemblement de l’Eglise en expliquant qu’il est égoïste d’utiliser le temps de l’assemblée pour édifier une seule personne, ce que celle-ci pourrait faire dans son culte personnel. Il dit cela parce qu’une personne qui parle en langues ne s’adresse pas aux hommes mais à Dieu


Talk about it...

Nobody has commented yet. Be the first!

Join the discussion